Un dimanche à Granby

Share

Près de 75 de nos confrères se sont rendus à Granby ce matin pour se faire entendre alors que François Bonnardel tenait une activité publique, un déjeuner dans la salle des Chevaliers de Colomb. Leurs efforts ont porté fruit grâce à un beau travail d’équipe. Les médias étaient sur place pour couvrir l’événement. Notre présence était pacifique, mais nous étions immanquables. Vous le verrez dans les bulletins de nouvelles ce soir et dans les journaux demain matin. Plusieurs avaient même amené leurs enfants avec eux pour montrer que les conséquences du projet de loi 17 ne se limitent pas aux taxis.

Le ministre a demandé à rencontrer quatre personnes parmi les taxis pendant 15 minutes. Au final, toutes les personnes ont tenu le même message : pour négocier, il faut d’abord retirer le projet de loi 17 ! On ne peut pas négocier quand la conversation débute par la faillite de 22 000 familles. Bravo à tous et merci pour votre solidarité.

Demain aura lieu une rencontre entre les représentants provinciaux de l’industrie et le MTQ. Les représentants y vont pour qu’on ne puisse pas se faire accuser de ne pas être ouvert au dialogue, mais nous n’avons aucune attente. Le ministre ne sera pas présent.

En ce qui concerne l’organisation provinciale, il n’y a aucun moyen de pression prévu demain. On vous invite à travailler et à faire de l’argent. Nous planifions des actions pour les jours suivants. Nous vous reviendrons avec plus de détails rapidement.

N’oublions pas que cette bataille nous mène jusqu’à la fête de la St-Jean-Baptiste. Il faut être stratégique et frapper au bon endroit, au bon moment, tout en conservant nos énergies lorsque possible.

Soyons forts, soyons unis ! Les représentants provinciaux de l’industrie du taxi