Uber doit payer ses chauffeurs au salaire minimum, selon la justice britannique

Share

Uber doit rémunérer ses chauffeurs au salaire minimum et leur offrir des congés payés, a décidé vendredi en appel le tribunal du travail de Londres, ville où la compagnie américaine est aussi menacée de perdre sa licence.

L’entreprise américaine, qui affirme compter près de 50.000 chauffeurs au Royaume-Uni, avait fait appel d’une décision judiciaire d’octobre 2016 disant que les chauffeurs utilisant l’application avaient droit au salaire horaire minimum de 7,50 livres (8,50 euros) et à des congés payés.

http://www.lepoint.fr/monde/uber-perd-son-proces-a-londres-et-devra-payer-ses-chauffeurs-au-salaire-minimum-10-11-2017-2171335_24.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *