Uber: le gouvernement prêt à négocier «sur la forme»

Share

Le gouvernement Couillard est prêt à jeter du lest sur la façon d’appliquer les restrictions demandées à Uber, qui menace de quitter le Québec selon les informations du Journal.

Toutefois, Uber devra bel et bien obliger ses chauffeurs à suivre une formation d’au moins 35 heures, en plus de les soumettre à une vérification de leur casier judiciaire auprès des autorités policières.

http://www.journaldemontreal.com/2017/09/26/uber-le-gouvernement-pret-a-negocier-sur-la-forme