Les taxis veulent une réduction du nombre d’heures de formation

Share

Préoccupés par la pénurie de chauffeurs de taxi, des propriétaires et coopératives de taxi de Québec réclament un projet-pilote comme celui de Montréal réduisant le nombre d’heures de formation des chauffeurs. À l’ère d’Uber, la formation actuelle obligatoire de 110 heures rebute totalement la relève, dénoncent-ils.

Or, une réunion a justement été convoquée, lundi après-midi, entre les différentes coopératives de taxi de la Capitale-Nationale pour discuter du sujet, a affirmé au Soleil, dimanche soir, Abdallah Homsy, président du RITQ.

«C’est certain qu’il y a des difficultés à recruter. Oui, il y a moins de chauffeurs. Mais on va attendre de voir ce qui va ressortir de la rencontre de demain [lundi] avant de se prononcer au nom de toutes les coops de taxi de Québec.»

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201710/01/01-5138527-les-taxis-veulent-une-reduction-du-nombre-dheures-de-formation.php