Nouveau gouvernement, même angle mort

Share

Québec et Montréal, le 12 octobre 2018 – Les dirigeants du Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec (RITQ) et des Taxis du Grand Montréal et Rive-Sud (TGM) sont déçus d’apprendre que le gouvernement de la CAQ s’inscrit dans le prolongement du parti libéral et renouvelle le projet pilote d’ Uber, sans consulter l’industrie.

« Lors de notre rencontre du 28 septembre dernier, dans son autobus, à Québec, François Legault a pris l’engagement d’être équitable envers notre industrie et de nous consulter avant d’en modifier le cadre. Il n’a pas perdu de temps pour faire le contraire,» explique Abdallah Homsy du RITQ.

Les dirigeants des TGM et du RITQ sont particulièrement étonnés de constater que le gouvernement de la CAQ, comme le précédent, a la sécurité des passagers dans son angle mort. Le gouvernement libéral avait permis une exemption de deux ans des vérifications sécuritaires pour les 10 000 chauffeurs actuels d’Uber. En renouvelant le projet pilote, François Legault maintient l’impunité pour des chauffeurs délinquants qui n’ ont jamais été vérifiés par un corps de police.

D’autres compensations
En prolongeant le projet pilote, le gouvernement de la CAQ propose implicitement de verser le second volet des compensations dues aux propriétaires de permis de taxi, comme le préjudice est maintenu et prolongé. Le gouvernement de Philippe Couillard a estimé les pertes de l’industrie pour la première anné e du projet pilote d’Uber à 500 M$, dont seulement 250 M$ ont été versés. On peut penser que les compensations pour la seconde année seront du même ordre.

« Nous espérions qu’un nouveau gouvernement serait plus lucide envers Uber, qui n’est qu’un taxi sans permis avec une application mobile. Visiblement, nous aurons beaucoup de démonstrations à faire auprès des nouveaux élus, » expliquent Michel Aboujaoudé, François Cyr et George Boussios des TGM et Abdallah Homsy du RITQ.

– 30 –

À propos du RITQ
Le Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec (RITQ) représente les grandes organisations de taxi de la région de Québec, qui regroupent 95 % des permis de taxi de la capitale, près 500 voitures et plus de 1 000 chauffeurs. Le RITQ représente Taxi Coop 525-5191, Taxi Coop Beauport, Taxi Coop Charlesbourg et Taxi Coop Val-Bélair.

À propos des TGM
Avec un total de plus de 2 500 voitures et 5 000 travailleurs, Taxis du Grand Montréal et Rive-Sud (TGM) est le regroupement qui représente la majorité de l’industrie du taxi de l’île et de la Rive-Sud de Montré al. Les TGM représentent Allo Taxi, Taxi Angrignon, Taxi Atlas, Taxi Boisjoly, Taxi Champlain, Taxi Coop de l’Est, Taxi Coop de l’Ouest, Taxi Para-adapté, Taxi Pontiac, Taxi Rosemont et Taxi Union.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *