D’une économie de gruyère à celle du 21e siècle

Share

Le Québec accuse un grave retard en ce qui a trait à l’iniquité fiscale engendrée par le commerce électronique. Les lois actuelles sont désuètes, voire archaïques, car inadaptées à l’ère numérique. Nos gouvernements, paralysés devant les géants du numérique, ne sont pas en mesure de répondre adéquatement à la crise qui sévit depuis plusieurs années. Alors que la concurrence déloyale de Netflix et autres GAFA de ce monde (Google, Apple, Facebook et Amazon) bat son plein et que les commerçants, les travailleurs, les hôteliers, les chauffeurs de taxi, les télédiffuseurs, les producteurs, les médias et les artistes d’ici écopent, l’inaction guide le gouvernement Couillard qui refuse de proposer des solutions claires à une situation qui ne fait que dégénérer.

https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/dune-economie-de-gruyere-a-celle-du-21e-siecle-4ad25e5cea298a61e197cf9fd1017f4f

Uber doit payer ses chauffeurs au salaire minimum, selon la justice britannique

Share

Uber doit rémunérer ses chauffeurs au salaire minimum et leur offrir des congés payés, a décidé vendredi en appel le tribunal du travail de Londres, ville où la compagnie américaine est aussi menacée de perdre sa licence.

L’entreprise américaine, qui affirme compter près de 50.000 chauffeurs au Royaume-Uni, avait fait appel d’une décision judiciaire d’octobre 2016 disant que les chauffeurs utilisant l’application avaient droit au salaire horaire minimum de 7,50 livres (8,50 euros) et à des congés payés.

http://www.lepoint.fr/monde/uber-perd-son-proces-a-londres-et-devra-payer-ses-chauffeurs-au-salaire-minimum-10-11-2017-2171335_24.php

Le Maryland éjecte 15% de tous les « partenaires-chauffeurs » à cause de casiers trop lourds

Share

Bien qu’ils aient passé les contrôles de sécurité d’Uber, des milliers de chauffeurs ont été expulsés, une fois vérifiés par les autorités.

https://www.washingtonpost.com/local/trafficandcommuting/maryland-boots-nearly-15-percent-of-new-ride-hail-drivers-for-failing-screening/2017/10/28/cae7b02e-ba98-11e7-be94-fabb0f1e9ffb_story.html

Uber poursuivi au civil pour 100 000$

Share

Une résidante de Montréal qui allègue avoir été sauvagement battue par un chauffeur d’Uber a intenté mardi une poursuite civile de 100 000 $ contre l’entreprise de transport, qui refuse toujours de lui révéler l’identité de son agresseur présumé pour des raisons de sécurité.

http://www.ledevoir.com/societe/justice/510749/uber-poursuivi-au-civil-pour-100-000

Couillard renouvelle son conseil des ministres à un an des élections

Share

André Fortin, député de Pontiac élu aux élections générales de 2014, fait son entrée au conseil des ministres en devenant ministre des Transports, une position autrefois occupée par Laurent Lessard. Ce dernier conserve pour sa part son poste de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, mais n’aura plus à piloter l’épineux dossier d’Uber, qui menace de quitter le Québec dès samedi si le gouvernement ne modifie pas les conditions du renouvellement de son projet pilote.

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201710/11/01-5139607-couillard-renouvelle-son-conseil-des-ministres-a-un-an-des-elections.php

Des menaces d’Uber à l’«aplaventrisme» de Joly devant Netflix

Share

Tout a commencé avec la «menace» d’Uber de quitter le Québec, si les règles ne changeaient pas, afin de satisfaire leurs désirs.

Uber est une entreprise que je n’ai jamais portée dans mon cœur. Malgré le fait que je reconnaisse et sois content qu’ils aient forcé l’industrie du taxi à se dépoussiérer (il y a encore énormément à faire), je déteste leur côté cowboy.

http://www.lesaffaires.com/blogues/nicolas-duvernois/uber-netflix-et-melanie-joly-/597658

Regain de tensions à la tête d’Uber avec deux nominations au conseil d’administration

Share

L’ancien patron d’Uber Travis Kalanick, écarté en juin suite à divers scandales, a nommé vendredi, comme il en conservait le droit, deux nouveaux membres au conseil d’administration, un geste susceptible de relancer les tensions à la tête du groupe.

«La nomination de Mme (Ursula) Burns et de M. (John) Thain au conseil d’administration constituent une surprise complète pour Uber et son conseil. C’est précisément la raison pour laquelle nous travaillons à mettre en place une gouvernance de grande qualité, pour nous assurer que nous bâtissons une entreprise dont chaque employé et chaque actionnaire est fier», a indiqué à l’AFP un porte-parole du groupe, confirmant des informations du Wall Street Journal et le site d’information Recode.

http://affaires.lapresse.ca/economie/transports/201709/29/01-5138156-regain-de-tensions-a-la-tete-duber-avec-deux-nominations-au-conseil-dadministration.php